DR JACQUES OHANA

Epilation au laser : les points à retenir

l'épilation au laser est efficace à long terme

Epilation au laser : les points à retenir

L’épilation laser est une technique d’épilation dite « permanente » dans le sens ou les poils traites ne repousseront pas, contrairement a une epilation classique a la cire. Cette methode consiste a detruire le bulbe pileux, par absorption de la lumière du laser, sans que cela n’endommage les cellules cutanees environnantes : c’est ce qu’on appelle la photo-thermolyse selective. Mis au point il y a une dizaine d’annees, les lasers ont progressivement remplace l’epilation electrique. Plus rapides, ils permettent de traiter de grandes surfaces, comme les jambes, avec des resultats satisfaisants. Le laser produit un faisceau de lumière absorbe par les points sombres, les poils en l’occurrence. Une fois touchee, le poil et son bulbe sont detruits. Le principe meme de la methode explique que celle-ci soit particulièrement adaptée aux femmes a peau blanche et aux poils noirs. Sur une peau mate ou noire, il y a un risque de depigmentation. Cependant une nouvelle generation de laser, dote d’un embout refroidi en permanence pour eviter de toucher la peau, offre de nouvelles perspectives aux brunettes. Pour les femmes blondes ou rousses, les poils parfois trop clairs n’arretent pas le faisceau du laser. Une premiere seance leur permettra de juger des resultats et le cas echeant de s’orienter vers une epilation electrique.

Qui peut prétendre a une épilation au laseer

Le laser envoie un faisceau de chaleur qui, par effet thermique, détruit le poil dans la peau (follicule pileux), et ses structures (le bulbe et les cellules souches). Le poil ne repoussera donc plus. Il existe différents lasers : le laser alexandrite pour traiter les peaux claires, le laser yag pour les peaux foncées, ainsi que les diodes et les lampes flash. Les deux premiers sont considérés comme les machines les plus performantes et sont les plus utilisées. La candidate idéale est une femme entre 25 et 50 ans qui a des poils noirs et épais. Avant 20 ans, la pilosité n’est pas mature chez les femmes : le traitement risque d’être inefficace et les poils de repousser. Pour les hommes, c’est plutôt a partir de 25 ans. Le laser cible les poils noirs uniquement. Ça ne marche donc pas sur les poils blonds, roux, blancs, poivre et sel, ni sur les duvets. Si vous êtes bronzée, il faut attendre que la peau reprenne sa couleur naturelle.

Est-ce que l’épilation au laser est définitive ?

Le mot «definitif» est un terme dangereux, en tout cas excessif, en matiere d’epilation laser. En effet, apres une seance, la zone traitee apparait bien epilee et, en theorie, tous les bulbes pilaires presents ont ete detruits. Toutefois, les bulbes pilaires au repos, non pigmentes, qui ont echappe a l’action du laser, vont progressivement s’activer et donner naissance a de nouveaux poils. L’epilation persistera quelques semaines, avant qu’une repousse apparaisse: une nouvelle seance de laser s’averera alors necessaire. Elle sera de nouveau suivie d’une phase de depilation, puis d’une nouvelle repousse, moins importante que la precedente toutefois. En fait, au fur et a mesure de la repetition des seances, la repousse sera de plus en plus discrete. Au niveau des aisselles, du maillot, du ventre, on peut raisonnablement considerer qu’apres cinq ou six seances le patient peut esperer ne plus presenter qu’une faible et discrete pilosite, avec une reduction du nombre de poils superieure a 80 %, alors que les poils persistant sont generalement tres fins, donc peu visibles. Au niveau du visage, le nombre de seance est malheureusement plus eleve, surtout s’il existe des anomalies hormonales associees.

Est-ce que l’epilation au laser presente des risques ?

L’epilation laser est une technique aujourd’hui extremement pratiquee, en france sur probablement plusieurs dizaines de milliers de patients par an. Le nombre d’incidents observes, rapporte a la frequence reelle de cet acte, est tres faible. La plupart des effets secondaires sont benins. L’effet secondaire le plus problematique est la brulure pouvant etre suivie d’une depigmentation de la peau. Nous avons vu que la cible elective du laser epilatoire etait le pigment de la peau, c’est-a-dire la melanine. On comprend donc que si un patient est epile alors que sa peau est bronzee ou pigmentee, le laser ne faisant pas la difference entre le pigment du bulbe et celui de la peau, il y aura une action au niveau de l’epiderme riche en pigment melanique, et ceci se traduira par une brulure superficielle. Si celle-ci est d’intensite moderee, ce qui est le plus souvent le cas, il en suivra une depigmentation transitoire, mais la patiente, quand elle pourra de nouveau s’exposer au soleil, verra ces zones depigmentees retrouver leur pigmentation normale. En cas de brulure plus importante, on peut craindre une depigmentation definitive. Beaucoup plus frequentes, mais plus benignes, les hyper pigmentations traduisent une reaction inflammatoire trop forte apres les seances. Normalement, les seances sont suivies d’une simple roseur de la peau, une legere inflammation, normale, qui persiste un ou deux jours. Si la reaction est plus forte, par exemple parce que la peau est legerement pigmentee, elle sera plus marquee et peut se traduire ensuite, surtout si la patiente s’expose au soleil, par une hyper pigmentation. Toutefois, celle-ci est moins problematique que les depigmentations car elle est transitoire, finissant par disparaitre. On insistera donc une nouvelle fois sur l’importance de toujours traiter les patientes ayant la peau claire et des poils bruns: poils bruns pour etre efficace, peau claire pour etre sans danger.

Nb : faites le choix du dermatologue. Non seulement le traitement sera effectue sous controle medical, mais en outre ces specialistes de la peau sont habitues a manier le laser. Sachez que seuls les medecins sont habilites a travailler avec un laser. Les salons d’esthetique qui proposent une epilation definitive n’utilisent pas un laser mais une lampe. Si les resultats ne se comparent pas, les risques de brulures sont par contre tres reels.

 

Pas de commentaire

Poster un commentaire