DR JACQUES OHANA

Implants pectoraux

implant pectoral

Implants pectoraux

Qu’est-ce qu’un implant pectoral ?

Les implants pectoraux sont des implants en silicone qui aident à bomber naturellement les pectoraux chez les hommes. Ils donnent une apparence plus musclée et plus athlétique au torse masculin, ce sont souvent les hommes n’ayant pas une cage thoracique développée et voulant un avoir un thorax plus musclé qui subissent cette opération, mais certains homme d’âge mûr souhaitent réaliser cette intervention car leur poitrine s’est relâchée et qu’une implantation de pectoraux en silicone rendrait leur corps de nouveaux harmonieux. Les pectoraux se situent sous la poitrine et se divisent en deux groupes de muscles : le grand pectoral sur la partie inférieur de la poitrine et le petit pectoral sur la partie supérieur. Certains hommes arrivent à développer leurs pectoraux grâce à des séances de musculation intensives, mais pour d’autres la pose d’implant pectoral est alors une solution simple et efficace pour palier au manque de développement de leurs muscles.

Comment se déroule l’opération ?

L’opération dure environ 1h30 et se déroule sous anesthésie général, par précaution le patient est hospitalisé une nuit. L’opération est simple et rapide, le chirurgien crée une incision d’environ cinq centimètre sous l’aisselle du patient et y glisse l’implant pour pouvoir le placer dans une loge sous le muscle grand pectoral. Cet implant est constitué d’une enveloppe lisse qui est remplie d’un gel de silicone, une fois l’implant placé correctement le chirurgien suture l’incision effectuée au préalable avec du fil résorbable et pose un pansement modelant sur le torse pour que les implants ne bougent pas et prennent la forme escomptée.
Si jamais le patient le désire, il est possible de choisir un rembourrage d’acide hyaluronique qui s’injecte alors au-dessus du muscle, cela permet d’augmenter le volume du muscle.

Quels soins effectuer après l’opération ?

Des soins sont évidemment nécessaires après l’opération pour garantir une bonne cicatrisation et éviter toutes infections. Le patient devra prendre soin de bien protéger sa cicatrice, pour cela il lui sera prescrit un gel de pressothérapie qu’il devra appliquer durant deux à trois semaines. La douleur est peu importante et la prescription d’antalgiques permet de l’oublier, il faudra néanmoins éviter d’exposer son torse au soleil durant deux à trois mois. Il faudra aussi que le patient porte un boléro de contention pendant un mois et ce de jour comme de nuit, c’est comme ça que les implants pectoraux resteront bien en place.

Implants pectoraux : quels avantages …

Chaque homme à une morphologie différente et ça le docteur Ohana l’a bien compris, c’est pour cela qu’il propose à ses patients différentes tailles et formes d’implants pour trouver celles qui leur conviendra le mieux. L’implantation de pectoraux offre donc de nombreux avantages, le résultat est naturel et immédiat, le patient à enfin un thorax musclé et esthétique. De plus les implants pectoraux n’entravent en rien la force musculaire, le patient peu reprendre ses activités quotidienne au bout d’une semaine seulement et le sport deux mois plus tard. Les cicatrices deviennent invisibles si les soins après l’opération sont bien suivis et appliqués. Le plus de cette opération est que les implants peuvent être portées à vie ou au contraire retirer si le patient ne souhaite plus les porter.

… et quels risques ?

Chaque opération comprend des risques plus ou moins importants, avec les implants de pectoraux le patient devra s’attendre à avoir des œdèmes et des ecchymoses suite à l’opération et ce durant quelques semaines. Certains patient pourront également ressentir une gène lors de l’élévation de leurs bras ou encore des engourdissement pouvant aller jusqu’à une perte momentanée de sensibilité, mais il faut prendre en compte que chaque symptôme varie selon le patient.
Il faut prendre en compte le fait que l’intervention n’est pas permanente et qu’il faudra la renouveler au bout d’un an si le patient souhaite garder ses implants pectoraux.

Pas de commentaire

Poster un commentaire