DR JACQUES OHANA

Transpiration excessive des aisselles/pieds/mains

chaleur et canicule

Transpiration excessive des aisselles/pieds/mains

On parle de transpiration excessive, aussi appelée hyperhidrose, lorsque la quantité de sueur produite dépasse le volume requis pour la thermorégulation du corps. L’intensité et la durée varient selon les individus. Dans les cas les plus intenses, la transpiration excessive perturbe grandement la vie professionnelle et relationnelle. Certaines personnes transpirent plus que d’autres pour réguler la température corporelle. Elles présentent une hyperhidrose, pathologie provoquée par une production importante de sueur. Elles ont une transpiration excessive au niveau des pieds, des aisselles ou des paumes des mains, plus rarement au niveau du cou et des jambes. Cette transpiration est gênante, incommodante pour les proches et peut représenter un véritable handicap. L’hyperhidrose peut être de forme simple, modérée ou sévère. Elle peut être localisée à une partie du corps, les mains ou les aisselles par exemple ou généralisée à tout le corps.

Transpiration excessive des aisselles

L’hyperhidrose des aisselles se caractérise par une transpiration excessive localisée sous les bras, se manifestant principalement pendant la journée et de manière bilatérale (aisselle droite et aisselle gauche). La transpiration excessive des aisselles peut devenir un vrai handicap au quotidien : les auréoles qui se forment sur les vêtements sont peu esthétiques, empêchent une liberté de mouvements, et entraînent une détérioration prématurée des vêtements, les odeurs de transpiration des aisselles, du fait de l’action des bactéries et du manque de ventilation, créent une gêne sociale. Les conséquences psychologiques d’une telle pathologie peuvent être lourdes : peur des autres, baisse de l’estime de soi, impact sur la vie personnelle, sociale et professionnelle, voire dépression. D’autre part, l’angoisse provoquée par la transpiration peut devenir un cercle vicieux, car cette peur aggrave la production de sueur. L’hyperhidrose des aisselles est la forme la plus fréquente des hyperhidroses. En cas de transpiration excessive des aisselles, l’usage d’un anti-transpirant classique ne suffit plus. Il est recommandé d’utiliser un dé transpirant, qui permet d’agir directement sur le débit de la transpiration, en mettant au repos les glandes sudoripares des aisselles.

Transpiration excessive des mains

L’hyperhidrose des mains se caractérise par une transpiration excessive localisée au niveau des mains, allant de la sensation de moiteur des doigts et de paumes jusqu’à un véritable ruissellement. La transpiration des mains se manifeste principalement pendant la journée et de manière bilatérale (main droite et main gauche). Aussi appelée hyperhidrose palmaire, elle concerne 20% des français*, principalement les jeunes adultes et les seniors, et se manifeste de manière récurrente dans plus de 75% des cas. La transpiration des mains peut devenir un vrai handicap au quotidien :
• Les mains moites créent une gêne sociale importante lorsqu’il s’agit de serrer la main d’autrui,
• La transpiration des mains rend difficile la pratique de certaines activités : manipulation de documents papier, usage du clavier de l’ordinateur, transport d’objets lisses, etc. Elle peut devenir un frein professionnel, notamment dans le cas de métiers manuels (musiciens, restaurateurs, coiffeurs, artisans, dentistes).
Une hyperhidrose palmaire peut entraîner de véritables gènes au quotidien, aussi bien dans la vie privée que dans la vie professionnelle : peur des autres, comportement asocial, sentiment de rejet, sentiment d’humiliation… d’autre part, l’angoisse provoquée par la sueur peut entraîner un cercle vicieux, car cette peur aggrave la production de sueur, qui devient encore plus redoutée.

Transpiration excessive des pieds

L’hyperhidrose des pieds se caractérise par une transpiration excessive localisée au niveau des pieds, notamment au niveau de la plante des pieds et entre les orteils, se manifestant principalement pendant la journée et de manière bilatérale (pied droit et pied gauche). La transpiration des pieds peut devenir un vrai handicap au quotidien : la macération des pieds favorise les infections bactériennes et mycosiques et l’apparition d’eczéma, de dermites de contact ou d’engelures, la sueur entraîne une détérioration prématurée des chaussettes, des collants et des chaussures, les odeurs de transpiration des pieds, du fait de l’action des bactéries et du manque d’aération des chaussures, créent une gêne sociale. Une hyperhidrose plantaire peut perturber grandement la vie quotidienne, et être un frein dans la pratique de certaines activités de loisir ou professionnelles (danse, gymnastique, et autres activités nécessitant d’être pieds nus ou en chaussettes). D’autre part, l’angoisse provoquée par la sueur et les mauvaises odeurs peuvent créer un cercle vicieux, car cette peur entraîne elle-même une augmentation de la transpiration.

Les mesures de prévention

La transpiration excessive peut parfois perturber la qualité de vie des personnes touchées. Une transpiration excessive peut entraîner de réels désordres psychologiques handicapant la vie quotidienne, que ce soit dans la privée ou dans la vie professionnelle. Les personnes affectées se sentent mal dans leur peau, n’osent plus se confronter au regard des autres. Certaines personnes s’isolent, ne veulent plus sortir de peur d’affronter les railleries des personnes qu’elles pourraient croiser. D’autre part, l’angoisse déclenchée par la sueur aggrave davantage la production de sueur. Le fait de transpirer beaucoup trop a des conséquences esthétiques, relationnelles, psychologiques, voire même professionnelles. Plusieurs méthodes peuvent permettre d’agir limiter l’exposition aux situations stressantes répétées comme les thérapies cognitives et comportementales parfois indiquées et la relaxation/ sophrologie. L’utilisation d’un anti transpirant efficace et sans risque pour la santé, c’est à dire sans paraben ni alcool, contribue à stabiliser le flux de transpiration dans le cadre d’une utilisation régulière. Certains déodorants possèdent ces propriétés. Ils permettent en outre de neutraliser les odeurs liées à la transpiration.

Pas de commentaire

Poster un commentaire