DR JACQUES OHANA
La lipoaspiration du ventre est une technique de chirurgie esthétique fiable et efficace pour retrouver une silhouette plus fine sans effort

Lipoaspiration

‘‘La lipoaspiration est une technique fiable et efficace pour retrouver une silhouette plus fine et harmonieuse,  en retirant les excès de graisse de façon radicale et définitive.’’

La lipoaspiration du ventre est une technique de chirurgie esthétique fiable et efficace pour retrouver une silhouette plus fine sans effort

La lipoaspiration est certainement l’un des progrès les plus importants réalisé en chirurgie esthétique ces dernières années. Elle permet de reconsidérer de façon efficace et durable l’harmonie de la silhouette. Elle agit de façon spécifique sur tous les amas graisseux localisés et même diffus en toute partie du corps.
On parle actuellement de liposculpture, et ce terme qui pourrait paraître excessif correspond en fait actuellement à une réalité.

Prendre rendez-vous

Photo avant la liposuccion de graisse des fesses par le Dr Ohana

‘‘ Je n’ai jamais été forte. J’ai toujours régulièrement fait du sport et surveillé mon alimentation.’’

Mais quoi que je fasse, même à mon poids le plus bas, j’ai toujours été gênée par une culotte de cheval rebelle à tous mes efforts. Mésothérapie et drainage lymphatique n’y faisaient rien non plus. J’ai voulu me renseigner sur la lipoaspiration dont on parle tant. J’ai fini par me rendre chez le Docteur Ohana, un chirurgien esthétique de la silhouette à Paris, dont j’avais déjà entendu parler.

Le premier rdv

« Dès la première consultation, le diagnostic du Docteur Ohana a été formel concernant la lipoaspiration. »

Seule une aspiration de graisse était à même d’apporter une solution radicale et définitive à cette surcharge graisseuse localisée. Pour un résultat plus global, il m’a également conseillé de retirer le petit amas graisseux qui existait à l’intérieur des cuisses et que je n’avais pas remarqué. Un point favorable : la bonne élasticité de ma peau laisser présager un bon résultat de la liposuccion.

Consultation d'une patiente avant une opération de chirurgie esthétique avec le Dr Jacques Ohana
Liposaspiration ou liposuccion des fesses au bloc opératoire par le Dr Ohana

L’opération

‘‘ J’ai préféré une anesthésie générale car je n’avais aucune envie d’assister à ma propre intervention et j’avais trop peur de la douleur.’’

Je me suis réveillée rapidement et je portais déjà le panty qui m’avait été mis en fin d’intervention. J’ai pu sortir en fin de journée et rentrer chez moi accompagnée d’une amie. Je ressentais déjà quelques douleurs ou plutôt les courbatures vite atténuées par les antalgiques et qui m’ont été prescrits.

Photo apres opération, liposuccion ou lipoaspiration des fesses

le résultat

‘‘ J’avais hâte de voir le résultat. Mais je savais bien qu’il fallait attendre que les œdèmes et les ecchymoses se résorbent d’abord.’’

Au bout de trois semaines déjà je me sentais plus à l’aise dans mes vêtements et je constatais une vraie amélioration. Je n’ai pu reprendre mon sport, avec précaution quand même, qu’au bout d’un mois. Au troisième mois, le résultat était spectaculaire. Plus de culotte de cheval et une silhouette significativement affinée. Le résultat dépasse mes espérances. Il m’arrive de faire quelques écarts alimentaires et de prendre 2 à 3 kilos que je m’efforce de perdre le plus vite possible. Pour autant, la culotte de cheval n’est jamais réapparue. Il semble bien que le résultat acquis soit définitif.

‘‘La liposuccion est devenue le geste le plus pratiqué en chirurgie esthétique non seulement de façon isolé mais aussi associé à d’autres interventions comme la plastie abdominale ou le lifting des cuisses par exemple.’’

Docteur Jacques Ohana, chirurgien esthétique et plastique à Paris

Prendre rendez-vous

Nous contacter
du lundi au samedi :

01 40 69 47 57

I . Présentation

QU’EST CE QUE LA LIPOSUCCION ?

La liposuccion consiste à introduire des petites canules sous la peau en effectuant de micro incisions au niveau de la zone à traiter : ventre, hanches, poignées d’amour, bras, fesses, cuisses, culotte de cheval, etc.

Les canules au bout arrondi vont permettre l’aspiration des cellules graisseuses, également appelées adipocytes, et permettre l’amincissement immédiat d’une zone. Lorsque la graisse a été aspirée sur une zone, les adipocytes ne se reproduisent plus, de telle sorte que le résultat est permanent au niveau de la zone traitée.

Les récents progrès en chirurgie esthétique permettent de faire une lipoaspiration très délicate avec l’utilisation de canules très fines. Ainsi cette chirurgie esthétique n’est plus traumatisante pour les tissus cutanés et aucune cicatrice n’est visible !

On parle actuellement de liposculpture, et ce terme qui pourrait paraitre excessif correspond en fait actuellement à une réalité.

II . Avantages

Quels sont les avantages de la liposuccion ?

La lipoaspiration, ou liposuccion est un acte devenu bien maîtrisé. Elle permet d’harmoniser la silhouette, de gagner en confort de vie : une meilleure image de soi-même, plus de facilité pour trouver des vêtements à sa taille, moins de complexes… Cette méthode de chirurgie esthétique vient soulager la patiente dans ses efforts à remodeler son corps : lorsque les régimes et le sport échouent dans cet objectif, la lipoaspiration peut être la bonne solution.

Elle est réalisée sur pratiquement toutes les régions du corps : au niveau du visage (double menton), de l’abdomen (taille, hanches, dos), des cuisses (culotte de cheval) et des jambes (genoux, mollets, chevilles).

III . Consultation

Le bon chirurgien pour faire sa lipoaspiration

Dans toute intervention de chirurgie esthétique, le premier rendez-vous de consultation avec le chirurgien esthétique est essentiel. Le patient a des attentes précises, souvent un idéal qu’il cherche à atteindre et le chirurgien doit, quant à lui évaluer la situation médicale et la motivation de la personne.

Il convient d’analyser certes les régions concernées par l’infiltration graisseuse, mais également d’apprécier la tonicité, l’élasticité et la fermeté de la peau.

Il est ainsi possible évaluer et de prévoir le type de résultat escompté.

IV . Indications

Dans quel cas la lipoaspiration est-elle indiquée ?

La lipoaspiration est la méthode la plus efficace pour retrouver une silhouette plus fine et dynamique. Les raisons de cette surcharge graisseuse sont nombreuses : héréditaire et morphologique le plus souvent, mais également prise de poids, sédentarité ou suites de grossesses.

Si l’état de la peau le permet, la lipoaspiration est le plus souvent réalisée seule. Dans certains cas cependant, elle peut s’accompagner si nécessaire d’une remise en tension de la peau comme par exemple lors d’un lifting ou d’une abdominoplastie.

V . Préparation

Comment se prépare la liposuccion ?

Des examens et traitements peuvent être prescrits en préopératoire, afin d’optimiser la lipoaspiration : prise de sang, médicaments pour stimuler les capacités élastiques des tissus cutanés…

La rencontre avec le médecin anesthésiste a lieu environ une semaine avant l’intervention, et permet de vérifier l’état de santé et sa compatibilité avec une anesthésie (locale ou générale, selon l’importance de la lipoaspiration). Des conseils spécifiques seront donnés.

VI . Intervention

Comment se passe une lipoaspiration ?

  • L’intervention peut selon les cas être réalisée sous anesthésie locale, anesthésie locale approfondie ou sous anesthésie générale.
  • Le type d’anesthésie choisi est fonction du nombre de localisations à opérer. L’incision est courte (moins d’un centimètre) et discrète (dans un pli naturel le plus souvent). Une canule mobilise dans un premier temps les cellules adipeuses qui seront ensuite aspirées. L’intervention est relativement brève (une à deux heures en moyenne).
VII . Post-Opération

Les suites opératoires de la liposuccion

  • Un pansement de contention est mis en place (le plus souvent, il s’agit d’un panty ou d’une gaine élastique).
  • Dans les suites opératoires, un œdème et des ecchymoses apparaissent au niveau des régions opérées. Les ecchymoses se résorbent en dix à quinze jours et l’œdème diminue progressivement.
  • Le port du vêtement de contention est conseillé pendant deux à trois semaines.
  • Le résultat est durable voire définitif. A priori, la graisse retirée ne se reproduit pas. Cependant, en cas de prise de poids, le surplus de graisse viendra se localiser préférentiellement sur les régions non opérées.
  • Enfin, si la lipoaspiration affine le corps et corrige certains excès adipeux localisés, si elle reste la technique la plus efficace (bien supérieure aux techniques dites alternatives aux résultats bien moindres), elle n’est pas en soi un traitement du surpoids important, ne se substitue pas à un régime ni à des exercices sportifs réguliers.
VIII . Résultat

Avantages et inconvénients de la liposuccion ?

  • Le résultat est visible 4 à 6 semaines après l’intervention et sera définitif au bout de 3 mois.
  • Les résultats de la liposuccion sont généralement satisfaisants et conformes aux attentes des patients.
    Dans quelques cas des asymétries résiduelles ou des irrégularités de surface peuvent être constatées. Dans ce cas, une deuxième liposuccion « de retouche » est proposée par le chirurgien esthétique pour corriger ses anomalies.
  • Les aléas de l’aspiration de graisse par liposuccion dépendent principalement de la qualité de peau du patient.
IX . Conclusion

Liposuccion et traitements complémentaires

En conclusion, la lipoaspiration corrige de façon efficace et durable, les excès adipeux disgracieux localisés en différentes parties du corps.
– Si l’élasticité cutanée est bonne, la peau se rétracte et conserve une bonne élasticité.
– Une mauvaise élasticité cutanée se traduirait par une rétraction insuffisante et l’apparition de ce fait, d’irrégularités sur la peau, justifiant un geste complémentaire de remise en tension.

  • Les récents progrès en matière de lipoaspiration avec notamment l’utilisation de canules plus fines autorisant des gestes plus superficiels permettent d’obtenir des résultats sur des zones jusque-là réputées difficiles comme le devant de la cuisse ou l’ovale du visage. La lipoaspiration superficielle, utilisant des canules plus fines, permet un meilleur respect de l’élasticité de la peau. Libéré de son sous-sol adipeux, le revêtement cutané peut se rétracter plus aisément lorsqu’il a une bonne élasticité.
  • La liposculpture assistée aux ultra-sons, utilisée maintenant depuis plus de dix ans, se révèle être un atout important pour de meilleures résultats. Il est ainsi possible d’affiner la taille, de traiter la région au-dessus de l’ombilic, ainsi que l’infiltration adipeuse lorsqu’elle se prolonge au niveau du dos. Cette technique permet en effet de liquéfier au préalable la graisse et de permettre une aspiration plus complète et un résultat plus harmonieux. On parle de lipoaspiration en haute définition.
    L’utilisation des ultra-sons (Vaser), de la pression hydrique (bodyjet) de la rotation mécanique (lipomatic) ou du laser (smartlipo) peut également se révéler intéressante dans certains cas. Son but est de fragmenter préalablement une graisse plus dure (dos, hanches, bosse de bison) et de faciliter ainsi considérablement ensuite son aspiration, notamment sur des régions où la graisse est plus fibreuse.
  • Des conseils de drainage lymphatique, de kinésithérapie esthétique, de palper-rouler automatique et d’hydratation cutanée sont particulièrement utiles pour permettre une récupération plus rapide et un respect de l’élasticité des tissus.

La liposuccion est-elle efficace à long terme ?

Oui, les résultats montrent que les cellules adipeuses retirées ne réapparaissent pas sur les endroits opérés. On parle de résultats visibles à long terme, voire même à vie. En revanche, les régions qui n’ont pas été opérés ne subissent aucune modification. À leurs niveaux, la graisse continue à se développer si elle n’est pas opérée.

La lipoaspiration et le lipofilling sont-ils compatibles ?

Si la lipoaspiration permet effectivement de retirer des amas graisseux localisés et disgracieux, le Lipofilling propose la technique de réinjection de cette même graisse autologue permettant ainsi le remplissage d’autres régions du corps. Il y a donc la une complémentarité tout à fait particulière. C’est à ce niveau que le terme de liposculpture trouve sa pleine expression.
Il s’agit par exemple de retirer de la graisse au niveau de la taille et des hanches et de la réinjecter au niveau de la poitrine ou des fesses. Cependant, si la lipoaspiration a fait la preuve de sa totale efficacité, la réinjection de graisse ne marche pas systématiquement.

Il existe en effet une résorption plus ou moins importante de cette même graisse qui vient limiter l’efficacité du Lipofilling. L’association de ces deux techniques ouvre des perspectives particulièrement intéressantes pour étendre les possibilités de remodelage et d’harmonisation du corps.

Cas particulier : La Gynécomastie chez l’homme

La gynécomastie s’attache à réduire la poitrine trop développée chez l’homme.

Cette anomalie peut surgir à n’importe quel âge. Elle peut être le résultat de changements hormonaux, de l’hérédité, de l’obésité ou de l’utilisation de certains médicaments. On constate alors un excès de graisse localisée sur la poitrine, un excès de tissu glandulaire, un excès de peau sur la poitrine, un gonflement symétrique ou asymétrique des seins, le tout pouvant créer un inconfort psychologique et affecter certaines activités sportives.

La réduction mammaire masculine peut se traiter par liposuccion, lorsque l’on a affaire à un excès de tissu graisseux.
La technique de l’excision concerne plutôt l’excès de tissu glandulaire ou l’excès de peau (réduction de l’aréole ou repositionnement du mamelon) pour un résultat naturel.

Dans certains cas, une combinaison des deux techniques peut s’avérer nécessaire.

#14_La-Liposuccion-du-ventre

Play