DR JACQUES OHANA
La profiloplastie définit la chirurgie esthétique du visage qui permet de supprimer le double menton

Oreilles décollées

‘‘L’otoplastie est la correction chirurgicale des oreilles décollées.’’

La profiloplastie définit la chirurgie esthétique du visage qui permet de supprimer le double menton

La chirurgie des oreilles décollées permet de corriger les anomalies de du cartilage au niveau du pavillon de l’oreille et de réduire l’angle cranio-auriculaire.

Cette chirurgie esthétique permet de corriger différents types de malformations :

  • Un angle d’ouverture de l’oreille trop grand qui donne l’impression des oreilles décollées du crâne.
  • Une taille excessive du cartilage de la conque (la cavité profonde qui s’ouvre sur le conduit auditif) qui accentue l’effet « oreilles décollées ».
  • Un défaut de plicature du cartilage qui donne un aspect sans relief à l’oreille peu esthétique.

Prendre rendez-vous

‘‘La chirurgie des oreilles décollée est une intervention fréquente et relativement simple, fréquemment pratiquée chez les enfants.’’

Docteur Jacques Ohana, chirurgien esthétique et plastique à Paris

Prendre rendez-vous

Nous contacter
du lundi au samedi :

01 40 69 47 57

I . Présentation

Tout savoir sur l’otoplastie

Le chirurgien esthétique corrige les « malformations » à l’origine du décollement. Deux caractéristiques anatomiques, souvent associées, peuvent être en cause :

  • le cartilage au centre de l’oreille (conque) est trop développé, ce qui projette et décolle le pavillon de l’oreille ;
  • le cartilage dans la partie supérieure de l’oreille (l’anthélix) n’est pas bien plié, ce qui rend plus visible le pavillon de l’oreille. Les spécialistes parlent de « défaut de plicature de l’anthélix ».
II . Avantages

Quels sont les bénéfices de cette chirurgie esthétique ?

  • L’intervention met fin aux moqueries dont sont souvent victimes les enfants aux oreilles décollées.
  • Dans la majorité des cas, certains frais sont pris en charge par l’assurance-maladie.
  • L’anesthésie est souvent locale ou locale avec sédation associée, rarement générale.
  • Les douleurs postopératoires sont modérées.
III . Consultation

Un chirurgien esthétique spécialiste de l’otoplastie

  • La première consultation est fondamentale. Elle permet notamment au chirurgien de vérifier que la demande d’intervention fait suite à un désir de l’enfant (et non uniquement des parents).
  • Le chirurgien observe les oreilles pour déterminer l’origine du décollement et définir les possibilités chirurgicales.
  • Il s’intéresse ensuite aux antécédents médicaux (allergie, par exemple) et chirurgicaux du patient et aux éventuels traitements en cours.
  • Il donne des recommandations pour la préparation de l’intervention et des explications détaillées sur son déroulement et ses suites.
  • Il prend quelques photos qui serviront de base de travail lors de l’intervention et de référence pour évaluer le résultat post-opératoire de la chirurgie des oreilles décollées.

N’hésitez pas à poser des questions, à exprimer vos souhaits ou vos craintes (« quels sont les risques de l’anesthésie ? », « y a-t-il des répercussions sur l’audition ?).

IV . Indications

Pourquoi avoir recours à la chirurgie esthétique ?

  • L’otoplastie est bien sur recommandée aux personnes présentant des oreilles décollées, adultes comme enfants, qui se sentent complexés.
    Toutes les oreilles décollées ne se ressemblent pour autant pas. On distingue deux types de malformations différentes (qui peuvent être également associées entre elles) :
    – Une hypertrophie de la conque cartilagineuse qui est responsable du décollement de l’oreille par rapport au relief osseux de la mastoïde et qui peut être corrigé ne soit pas résection du cartilage excédentaire, soit par son enfouissement.
    – Un déplissement du pavillon de l’oreille avec une absence du relief de l’anthélix. Ce relief sera reconstitué.
  • L’intervention est réalisable dès l’âge de 7 ans car on considère alors que la croissance de l’oreille est alors achevée. Elle est bien entendue également possible chez l’adulte, sans limite d’âge.
V . Préparation

A savoir avant de l’intervention

  • Certains médicaments comme l’aspirine, sont contre-indiqués dans les jours ou les semaines qui précèdent l’intervention.
  • Comme avant toute chirurgie, une consultation est programmée avec le médecin anesthésiste quelques jours avant l’intervention. Les examens de laboratoire (bilan préopératoire) doivent être prêts le jour du rendez-vous. L’anesthésiste réalise un examen clinique, il donne des informations sur le type d’anesthésie qui sera pratiquée et rappelle qu’il faut être à jeun au moins six heures avant l’anesthésie.
    N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous préoccupent.
  • L’hospitalisation est d’une journée (hospitalisation de jour).
VI . Intervention

Comment se déroule l’otoplastie ?

  • Le plus souvent, une anesthésie locale suffit car l’intervention est peu douloureuse. Si le patient est anxieux, une anesthésie locale approfondie (neuroleptanalgésie) est proposée.
  • L’intervention dure environ une heure.
  • L’incision se fait derrière l’oreille et la cicatrice est très discrète.
  • Selon les malformations observées lors de l’examen clinique, le chirurgien rapproche le pavillon de l’oreille, il « enfouit » la conque cartilagineuse pour diminuer sa projection et remodèle le cartilage (anthélix) pour obtenir les reliefs et formes désirés. La suture est généralement réalisée avec des fils résorbables.
  • Une fois l’intervention terminée, un pansement circulaire est posé pour protéger les oreilles. Il est maintenu 5 jours.
VII . Post-Opération

Quelles sont les suites post opératoires d’une chirurgie des oreilles ?

  • Dans les heures qui suivent, le patient peut ressentir des douleurs modérées, facilement calmées par des antalgiques.
  • Une fois le pansement retiré, le port d’un bandeau protecteur le jour (type bandeau de tennis ou de démaquillage) et d’un pansement plus complet la nuit est recommandé pendant une dizaine de jours.
  • Le sport est déconseillé pendant trois semaines pour éviter tout traumatisme sur l’oreille.
  • Comme pour toute intervention chirurgicale, des complications sont possibles mais rares (infection, hématomes, complication anesthésique).
  • Il arrive rarement que la cicatrice s’hypertrophie (gonfle). Un traitement adapté est alors prescrit.
  • Une petite asymétrie peut exister au niveau de la forme de l’oreille qui peut être corrigée ultérieurement sous anesthésie locale.
VIII . Résultat

La correction des oreilles décollées

On peut évaluer le résultat final environ deux mois après l’intervention. La correction des oreilles décollées est définitive, aucune autre intervention chirurgicale ne sera nécessaire.

IX . Conclusion

Fini les oreilles décollées chez l’adulte et chez l’enfant

L’otoplastie est une intervention efficace et simple, d’un grand secours pour les enfants et les adultes complexés par leurs oreilles décollées. A noter que le chirurgien ne pratiquera, en règle générale, l’intervention qu’à partir de 7 ans.