DR JACQUES OHANA
La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez pour la correction de sa forme et de son contour

Rhinoplastie chirurgicale

‘‘La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez.

Elle s’adresse aux patients qui souffrent d’avoir un nez trop long, trop massif, avec ou sans bosse, parfois dévié, ou au contraire trop court et plat (ensellure nasale).’’

La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez pour la correction de sa forme et de son contour

L’analyse et l’expérience du chirurgien esthétique sont déterminants dans ce type d’intervention car le nez est une partie essentielle de l’esthétique d’un visage et que les modifications à apporter s’apprécient aussi en relation avec les autres structures du visage : les yeux et le menton notamment.

C’est intervention a connu de très importants progrès ces dernières années. La technique dite de la voie ouverte permet d’obtenir des résultats personnalisés et naturels, évitant en particulier les résultats stéréotypés que l’on observait naguère. On parle de rhinoplasties conservatrice et fonctionnelle.

Dans certains cas précis, la rhinoplastie peut être médicale (injections d’acide hyaluronique) et non chirurgicale.

Prendre rendez-vous

La rhinoplastie chiturgicale photo avant apres

‘‘Je n’ai jamais aimé mon nez.
Clairement, il n’avait aucune cohérence dans mon visage. Large, aplati, et la pointe molle.’’

On aurait dit un accident. Un médecin, un jour, a parlé de traumatisme obstétrical. Lors ce que j’ai décidé de faire cette intervention de rhinoplastie, personne dans mon entourage n’y voyait d’objection.

Le premier rdv

« Je savais que mon cas n’était pas banal. J’ai consulté le Docteur Jacques Ohana, chirurgien esthétique à Paris, qui avait opéré une amie à moi, du nez également. »

Il m’a bien expliqué la spécificité de mon cas. Il m’a montré sur des dessins les raisons de cet aplatissement du nez. Il m’a également expliqué la nécessité « d’armer » pour les soutenir les différentes structures du nez et d’utiliser pour cela des greffes de cartilage.
L’explication était claire et cohérente et j’ai vu sur des modifications par ordinateur une idée du résultat qu’il serait possible d’obtenir.

Avis sur le Dr jacques Ohana de sa patientèle très ravie de ses services en chirurgie est médecine esthétique
Photos opération du Nez ou rhinoplastie par Dr Jacques Ohana à Paris

L’opération

‘‘Je n’étais pas particulièrement anxieuse le jour de l’opération.’’

Ma rhinoplastie chirurgicale a duré approximativement une heure et demie et je suis resté 24 heures en clinique esthétique. Les suites ont été simples et sans douleur. Mon visage était gonflé mais je n’ai pas eu mal. L’équivalent d’un rhume désagréable.

Photo après rhinoplastie, chirurgie esthétique du Nez

le résultat

‘‘Le moment le plus délicat pour moi allait arriver. Huit jours plus tard, on allait enlever le plâtre’’

Quel soulagement ! Je découvrais enfin un nez de forme normale, équilibré et bien dessiné. Bien sûr, il était encore gonflé. J’en avais été prévenue. Il a fallu être un peu patiente pour le voir reprendre progressivement sa forme définitive. Il me reste à suivre quelques conseils pour qu’il retrouve une souplesse une mobilité normale. J’ai enfin le nez qui me ressemble !

‘‘ La rhinoplastie chirurgicale peut changer toute l’harmonie du visage pour soulager le patient sur le plan physique et psychologique ‘‘

Docteur Jacques Ohana, chirurgien esthétique et plastique à Paris

Prendre rendez-vous

Nous contacter
du lundi au samedi :

01 40 69 47 57

I . Présentation
Qu’est ce que la rhinoplastie chirurgicale ?

L’intervention est définie selon les disgrâces spécifiques du patient. Ces dernières peuvent être congénitales (de naissance) ou faire suite à un traumatisme du nez (accident). Il arrive aussi qu’avec le temps, le nez devienne plus massif ou que l’évolution globale du visage le fasse paraître plus proéminant qu’auparavant.
L’objectif du chirurgien esthétique du nez est d’obtenir un nez d’aspect naturel, correspondant aux attentes du patient et en totale harmonie avec les autres caractéristiques du visage.

II . Avantages
Dans quels cas avoir recours à la rhinoplastie chirurgicale ?
  • Le nez a un impact important sur l’ensemble des traits, ce qui explique qu’un défaut de forme ou de taille soit fréquemment source de complexes. L’intervention est donc d’un grand secours pour les personnes qui vivent mal au quotidien et perdent confiance en eux à cause d’un nez disgracieux.
  • Les résultats de la chirurgie esthétique du nez sont généralement excellents : le visage est changé, plus harmonieux sans que l’entourage, bien souvent, ne sache attribuer cet embellissement à une opération esthétique du nez.
  • L’objectif est d’obtenir un résultat naturel qui vient s’intégrer harmonieusement dans l’équilibre du visage. L’ère de la standardisation et des petits nez stéréotypés est passée. Aujourd’hui, en rhinoplastie comme en chirurgie esthétique en général, le chirurgien s’attache à la singularité de chaque patient.
  • Une rhinoplastie bien réalisée ne laisse pas de cicatrice visible.
III . Consultation
Trouver un chirurgien esthétique de confiance
  • La première consultation avec le chirurgien est très importante. Vous commencez par décrire ce qui vous gêne dans l’aspect de votre nez (sa forme, sa dimension, une bosse) et les retentissements de cette gêne dans votre vie personnelle. En fonction de votre requête et de l’observation « objective » de votre nez, le chirurgien définit les possibilités optimales d’intervention : il tient compte de l’esthétique globale de votre visage, mais aussi de votre morphologie nasale et de la qualité des tissus (peau, cartilage). Son objectif est d’intégrer harmonieusement le volume du nez aux différents reliefs de la face et de respecter l’identité et la spécificité de votre visage.
  • Le chirurgien peut simuler le résultat escompté en effectuant des retouches de photographies ou plus fréquemment par morphing informatique. Des logiciels de retouche d’image sont utilisés pour permettre aux patients avoir une idée du résultat escompté. Ces images virtuelles permettent d’apprécier plus facilement les désirs et attentes du patient et les gestes chirurgicaux envisageables. Cependant, l’image retouchée n’est pas en tout point superposable à ce que sera le résultat définitif.
  • Le chirurgien vous interrogera ensuite sur vos antécédents médicaux et chirurgicaux (hypertension, allergies…) et sur votre hygiène de vie (tabagisme, notamment). Il vous donnera des conseils et recommandations pour les phases pré et post-opératoires.
  • Le chirurgien prend quelques photos qui serviront de base de travail lors de l’intervention et de référence pour évaluer le résultat postopératoire.
    N’hésitez pas à poser des questions, à exprimer vos souhaits ou vos craintes (« j’ai peur de l’anesthésie », « je ne veux pas être trop transformé », « Après la chirurgie du nez, est-il possible que je respire moins bien ? »).
IV . Indications
La rhinoplastie est-elle faite pour vous ?
  • Les réductions du nez
    Elles se pratiquent sur l’ensemble du nez ou sur une partie seulement : rétrécissement, retrait d’une bosse, affinement à la base ou à la pointe. Il est possible d’obtenir un équilibre naturel du nez en associant à certains endroits des greffes de cartilage. C’est là un des progrès majeurs de ces dernières années.
  • Les augmentations du nez
    Pour les nez trop petits, une greffe de cartilage autologue (provenant du patient) est effectuée afin d’obtenir une projection nasale harmonieuse.
  • Les rhinoplasties ethniques
    Elles ont grandement profité de ces progrès récents.
    Il est ainsi possible d’affiner un nez africain en même temps que d’obtenir une projection de sa base osseuse et un affinement des narines. Il en est de même pour les nez asiatiques.
  • Une obstruction nasale gênant la respiration peut être traitée dans le même temps opératoire, qu’elle soit due à une déviation de la cloison nasale ou à une hypertrophie des cornets (formations muqueuses présentes dans les fosses nasales).
  • Une rhinoplastie peut être envisagée dès la fin de la croissance, vers l’âge de 16 ans.
V . Préparation
  • Il est recommandé d’arrêter le tabac au moins un mois avant l’intervention et dans les semaines qui suivent afin de faciliter la cicatrisation et dégager les voies respiratoires encombrées.
  • L’aspirine et les médicaments fluidifiant le sang sont contre-indiqués dans les jours qui précèdent l’intervention.
  • Comme avant toute chirurgie, vous devez programmer une consultation avec le médecin anesthésiste quelques jours avant l’intervention. Auparavant, vous aurez effectué des examens de laboratoire (bilan préopératoire), dont les résultats doivent être prêts le jour du rendez-vous.
  • L’anesthésiste vous interrogera sur vos antécédents médicaux et chirurgicaux. Il vous examinera, notamment sur le plan cardio-vasculaire (pression artérielle, fréquence cardiaque, auscultation…), vous informera sur le type d’anesthésie qui sera pratiquée, vous donnera des consignes pour le ou les jours précédents l’intervention et vous rappellera d’être à jeun au moins six heures avant l’anesthésie. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous préoccupent.
  • L’intervention dure en moyenne 1 heure. La durée d’hospitalisation est de 24H. L’intervention peut se pratiquer en ambulatoire ou hospitalisation de jour avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance. Une très courte hospitalisation est souvent préconisée.
VI . Intervention
Tout savoir sur la chirurgie esthétique du nez
  • L’intervention se pratique habituellement sous anesthésie générale. Dans certains cas, une anesthésie locale approfondie avec une sédation par voie intraveineuse suffit.
  • L’intervention dure environ une à deux heures, avec des variations selon la complexité du geste.
  • Les cicatrices sont habituellement dissimulées dans les narines, parfois sous la lèvre supérieure, mais aucune cicatrice n’est visible. Quand des incisions externes sont malgré tout nécessaires, elles sont très discrètes, à la base des ailes du nez ou au niveau de la columelle (pilier séparant les deux narines).
  • La technique chirurgicale est adaptée à chaque cas pour corriger les défauts spécifiques et obtenir les meilleurs résultats.
  • Une fois l’intervention terminée, des mèches absorbantes sont placées dans les narines, un pansement est appliqué et une attelle en plâtre ou en matière plastique ou métallique est fixée pour maintenir et protéger le nez.
VII . Post-Opération
Quelles sont les suites opératoires de la rhinoplastie ?
  • L’opération est rarement douloureuse. Elle est plutôt désagréable dans la mesure où il faut respirer par la bouche pendant 24 heures – jusqu’au retrait des mèches. Des conseils vous seront donnés pour améliorer les suites opératoires.
  • Le plâtre est ôté au bout de huit jours.
  • Le nez est gonflé (œdème postopératoire) pendant une semaine environ.
  • Le patient peut reprendre ses activités dix à quinze jours après l’intervention.
  • Comme toute intervention chirurgicale, des complications générales sont possibles, mais elles sont rares. Elles peuvent être liées à l’anesthésie ou au geste chirurgical lui-même (infection, hématome, difficultés respiratoires, persistance d’une bosse résiduelle).
VIII . Résultat
Vers le nez parfait

Les tissus reprennent progressivement un aspect naturel et vous aurez une bonne idée du résultat définitif vers la fin du deuxième mois. Les photos avant/après délivrées par le chirurgien esthétique vous permettra de constatez par vous-même de l’embellissement de votre nez et de votre profil.

IX . Conclusion
Une chirurgie esthétique très pratiquée en France

La rhinoplastie est extrêmement pratiquée en France et à travers le monde mais cet acte esthétique reste important tant sur le plan technique que psychologique. Ce dernier aspect doit être abordé avec le chirurgien car il conditionne en partie la satisfaction du patient. L’expérience et l’expertise du chirurgien sont fondamentales pour tout acte chirurgical, mais l’analyse des motivations et des attentes du patient revêt une importance particulière en rhinoplastie.

Rhinoplastie à Paris par le Dr. Ohana, spécialiste de la chirurgie du Nez

Play