DR JACQUES OHANA
La lipoaspiration du ventre est une technique de chirurgie esthétique fiable et efficace pour retrouver une silhouette plus fine sans effort

Cryolipolyse

‘‘La cryolipolyse permet de réduire les excès de graisse et de tonifier la peau grâce à l’action du froid intense.’’

La lipoaspiration du ventre est une technique de chirurgie esthétique fiable et efficace pour retrouver une silhouette plus fine sans effort

La correction des amas graisseux localisés ou diffus relève dans la très grande majorité des cas de la lipoaspiration, technique utilisée maintenant depuis plus de 40 ans et qui connaît un renouveau avec l’utilisation des ultra-sons associés. Différentes techniques cependant proposent une alternative médicale moins lourde, moins invasives, et ne nécessitant ni anesthésie ni incision. Elle a cependant des indications bien précises.

Parmi ces techniques médicales, la Cryolipolyse encore appelée CoolSculpting se révèle plus efficace que la lipolyse transcutanée ou que l’utilisation des ultrasons focalisés par voie externe. Cette technique de lipo-réduction sélective qui ne nécessite ni anesthésie ni hospitalisation se présente comme une alternative médicale de la lipoaspiration.

Prendre rendez-vous

‘‘L’amincissement par le froid traite les bourrelets localisés et peu volumineux mais la cryolipolyse ne remplace pas la lipoaspiration.’’

Docteur Jacques Ohana, chirurgien esthétique et plastique à Paris

Prendre rendez-vous

Nous contacter
du lundi au samedi :

01 40 69 47 57

I . Présentation

Définition de la cryolipolyse

Le principe du Coolsculpting repose sur la propriété qu’aurait le froid intense, appliqué sur une région adipeuse localisée, d’entraîner un phénomène d’apoptose adipocytaire, c’est-à-dire de destruction lente des cellules graisseuses qui seront éliminées progressivement dans les semaines qui suivent. La cryolipolyse permet de traiter l’excès de graisse et de remodeler la silhouette sans chirurgie.

II . Avantages

Quels avantages avec la cryolipolyse ?

Cette technique qui a l’avantage d’être fait en ambulatoire, compatible avec toute activité sociale et professionnelle est pratiquée de façon relativement fréquente.

De nombreux appareils sont actuellement utilisés en matière de cryolipolyse ce qui implique une prudence particulière et un choix justifié quant à l’appareil utilisé.

Il faut en particulier que cet appareil ait reçu l’agrément de la FDA américaine au même titre que es autres machines utilisées en matière médicale comme les lasers par exemple.

Initialement développé par la marque Coolsculpting Zeltiq, il existe actuellement de nombreux appareils d’efficacité comparable utilisés en France comme le Crystal, le VitalCryo ou le Cryolipolift.

Cette technique est basée sur la constatation selon laquelle les adipocytes ou cellules graisseuses sont plus fragiles et en particulier plus sensible à l’effet du froid

L’apoptose en est le principe de base, qui définit la destruction naturelle et programmée d’une cellule dont la durée de vie est en fait variable. Ainsi elle est courte pour les cellules épidermiques qui se renouvellent régulièrement mais elle est particulièrement longue voir définitive pour les cellules adipeuses qui, elles, n’ont pas tendance à se renouveler.

L’apoptose induite par la Cryolipolyse résulte en fait de la combinaison de deux facteurs principaux: une forte pression exercée sur le tissu adipeux, et une exposition forte et prolongée au froid.

III . Consultation

Cryolipolyse : la première consultation

Au cours de ce premier rendez-vous, le Chirurgien Plasticien s’attache avant tout à analyser la situation pour déterminer quelle technique serait la plus efficace : en évaluant très précisément la zone à traiter, il saura ce qui convient le mieux pour un résultat probant. Lors de cette consultation, le Chirurgien Plasticien prend des photos, examine la patiente et prend des mensurations.

Il convient de procéder à un examen précis de l’ensemble de la silhouette avant la séance de cryolipolyse, de repérer les amas graisseux localisés, et d’apprécier en particulier la qualité de la peau. Des explications détaillées et précises vous seront communiquées avant la séance d’amincissement par le froid.

IV . Indications

A qui s’adresse la Cryolipolyse ?

Les indications de la Cryolipolyse sont bien précises. Il s’agit en général de patients n’ayant pratiquement pas de surcharge pondérale et gênés par des amas graisseux très localisés. Les zones les plus fréquemment traitées sont la culotte de cheval, les hanches, le dos, la région abdominale et les « poignées d’amour ».

Cette technique est également utilisée chez des patients qui après un régime bien adapté et bien suivi présentent des zones rebelles et persistantes. Pour que le résultat soit à la hauteur des espérances, la peau doit être suffisamment souple et élastique.

V . Préparation

Traitement amincissant par le froid

Après avoir rencontrer le médecin esthétique et que vous êtes assuré que le traitement est réalisable sur une zone souhaitée, un devis vous est remis.
Le médecin prendra des photos en amont de la séance de coolsculpting afin que vous puissiez comparer les photos avant/après cryolipolyse.

Il prend ensuite les mesures de la zone à l’aide d’un mètre (tour de cuisses, tour de hanche, du dos, du ventre ou des bras). Autre indicateur de l’efficacité du traitement d’amincissement par le froid.

Le médecin positionne ensuite un GelPad sur la zone à traiter, cette pellicule va permettre de protéger la peau du froid intense que délivre la machine afin d’éviter les brulures.

Il positionne ensuite l’applicateur sur la zone puis le traitement peut commencer !

VI . Traitement

Comment se déroule une cryolipolyse ?

Sur le plan physique, ce processus est basé sur l’effet Peltier : un applicateur de forme bien spécifique est posé sur la région qu’il convient de traiter, en ayant bien pris soin de protéger la peau d’un gel spécifique et exerce un effet de ventouse, puis du fait d’un abaissement de la température, qui passe de 37° à 2°, va extraire les calories des cellules graisseuses. Les cellules qui se trouvent ainsi endommagées sont fragilisées et vont être absorbées (phagocytose) par des macrophages pour ensuite être éliminées par les voies naturelles. Elles ne sont théoriquement pas renouvelées par l’organisme.

La durée d’une séance de traitement pour une région et de 45 à 60 minutes. En règle générale, une ou deux localisations peuvent être traitées le même jour.

Lors de l’intervention, le seul désagrément est l’effet ventouse réalisé par l’applicateur et la sensation de froid exercée par les extracteurs de chaleur qui ont baissé significativement la température intracellulaire des adipocytes.

Le patient peut reprendre le cours normal de ses activités en sortant du cabinet du médecin.

VII . Post Acte

Cryolipolyse et après ?

Après la séance de cryolipolyse, la peau peut présenter une rougeur, un gonflement, des ecchymoses et une petite perte de sensibilité ou des fourmillements, causés par le froid. Après plusieurs jours, ces effets secondaires s’estompent pour ne laisser apparaître que les points positifs de la cryolipolyse, à savoir une silhouette plus fine.

Selon l’importance, l’épaisseur, la densité et le nombre de cellules adipeuses, 1, 2 voire 3 séances peuvent être nécessaires pour réduire le bourrelet graisseux localisé.

Des contrôles sont régulièrement prévus après cette intervention, pour apprécier l’efficacité et la tolérance cutanée.

Dans les suites opératoires, des traitements complémentaires peuvent être conseillés en particulier la radio-fréquence, le drainage lymphatique et le palper rouler. Leur objectif est d’accélérer la disparition des cellules graisseuses préalablement fragilisées par la cryolipolyse.

VIII . Résultat

Quels résultats peut-on espérer d’une cryolipolyse ?

Les résultats ne sont pas observés de façon immédiate.

Dans les jours qui suivent, une réaction inflammatoire apparaît et dure en moyenne une quinzaine de jours. Les cellules graisseuses qui ont subi une fragilisation vont être progressivement détruites par un phénomène de phagocytose réalisé par des cellules spécifiques : les macrophages.

Les cellules graisseuses sont ensuite éliminées de façon progressive par les voies naturelles. L’œdème se résorbe progressivement, le résultat est généralement visible au bout de deux mois.

En moyenne, sur la zone traitée, 25 à 40% des amas graisseux sont détruits. Si la cryolipolyse est une technique considérée comme définitive, gardez à l’esprit que le bourrelet peut réapparaître en cas de reprise de poids importante.

On considère que le résultat final du traitement par cryolipolyse est observé trois à quatre mois après la séance.

IX . Conclusion

Mincir avec la cryolipolyse

Cette technique, qui a effectivement prouvé son efficacité dans certains cas bien spécifiques, doit cependant être réalisée dans des conditions bien précises. Il s’agit en effet, pour un praticien expérimenté, de limiter l’activité de cette apoptose uniquement limitée aux cellules graisseuses, et d’éviter toute souffrance des autres tissus en particulier de la peau et les vaisseaux.

Enfin, il convient de préciser que la cryolipolyse agit sur les cellules graisseuses et n’a que peu d’effet sur l’aspect cellulitique de la peau.

À ce jour cependant, la cryolipolyse ne peut pas prétendre au même résultat que ceux de la lipoaspiration et dans tous les cas ne constitue en aucune manière une solution pour une perte de poids qui reste basée sur des règles hygiéno-diététiques strictes et la pratique d’un sport régulier, et ne peut pas être comparée à l’effet de la lipoaspiration.