DR JACQUES OHANA

LES TARIFS EN MEDECINE ESTHETIQUE

Le Docteur Ohana vous remettra un devis détaillé lors de votre première consultation au sein de son cabinet parisien. Cette première consultation vous permettra d’aborder les tenants et aboutissants de votre opération : complications possibles, indications, contre-indications, modalités d’organisation…

Comment sont définis les prix de médecine esthétique à Paris ?

Nos tarifs de médecine esthétique sont exhaustifs et comprennent la totalité des coûts engendrés par l’acte. Ils prennent notamment en compte les honoraires du médecin esthétique, des produits anesthésiants, et de l’assistante du médecin, le coût du matériel (lasers, aiguilles, canules, gants, compresses, etc.), l’ensemble étant assujéti à la TVA.

Du fait des indications de chaque patient et des spécificités de chaque acte de médecine esthétique, les prix sont indiqués à titre indicatif. Ainsi, une variation de tarifs devra être envisagée en fonction des quantités de produits, du nombre de séances, de leur durée, de leur complexité, etc. Ceci sera bien évidemment expliqué et détaillé au cours de la consultation.

La médecine esthétique à petits prix à Paris

Si un prix extrêmement élevé n’est bien évidemment pas un gage de meilleur résultat, un prix très bas doit inciter à la prudence ! N’hésitez pas à vérifier les qualifications et compétences du médecin esthétique qui pratique les injections antirides, mésolifts et tout autre soin de cosmétologie médicale, aussi et surtout de la qualité et de l’origine des produits utilisés.  Il en est de même pour une séance d’épilation définitive au laser ou une séance de cryolipolyse, votre opération ne soit pas être réalisée au détriment de votre santé et de votre sécurité !

Dans notre Centre Esthétique, conformément à la législation en vigueur, aucun acte n’est réalisé sans que le médecin ne vous ait remis un devis au préalable.

Pourquoi les tarifs de médecine esthétique peuvent-ils varier ?

Comme indiqué ci-dessus, chaque intervention et chaque patient étant unique, les tarifs qui vous seront transmis ne sont qu’indicatifs. Il nous est impossible d’établir un devis précis sans prendre connaissance de l’intégralité des paramètres qui composent les indications de chacun de nos patients.

Les variations tarifaires d’un acte de médecine esthétique sont dues à plusieurs facteurs :

  • La quantité et la nature des produits utilisés
  • La durée de l’intervention
  • L’étendue de la zone traitée (surtout pour l’épilation laser)
  • L’utilisation d’une ou plusieurs machines
  • Le nombre de séances dans le protocole de soins

Les paramètres anatomiques du patient font également varier le montant du devis, qu’il s’agisse de la quantité de produit nécessaire (dans le cadre d’un mésolift, d’injections d’acide hyaluronique ou de botox). Lorsque le Docteur Jacques Ohana pratique la médecine esthétique, il s’applique à obtenir le plus beau résultat, en dépit du temps passé.

Quelles sont les spécificités des tarifs en médecine esthétique ?

Des prix variables

Les prix de médecine esthétique peuvent varier en fonction de tous les paramètres de calcul pris en compte pour établir un devis au plus proche du coût global final. Ce sont généralement des tarifs «à partir de».

Des tarifs pré établis

Le tarif d’un acte de médecine esthétique doit être indiqué à l’issue de la première consultation avec votre chirurgien. Le Docteur Ohana vous remettra ainsi un devis détaillé mentionnant l’ensemble des postes inhérents à votre intervention.

Pourquoi les interventions de médecine esthétique ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale ?


A la différence d’autres spécialités médicales, la médecine esthétique prend en charge des sujets sains et ne figurent pas dans une situation d’urgence. Il s’agit d’une médecine de confort.

Ainsi, du fait des difficultés financières de la Sécurité Sociale, les contrôles des interventions qu’elle prend en charge ont été renforcés. Une procédure de contrôle à l’échelle nationale des interventions de médecine esthétique indûment prise en charge par l’Assurance Maladie a ainsi été mise en place depuis le 21 juin 2007.

Les critères d’une éventuelle prise en charge sont très précis et seul votre chirurgien qualifié en Médecine esthétique est habilité à établir une demande de prise en charge de votre intervention auprès de la Sécurité Sociale.

Pas de commentaire

Poster un commentaire