DR JACQUES OHANA

Risques post-opératoires ( chirurgie esthétique et répatrice )

La chirurgie n'est jamais un acte anodin et peut comporter des risques

Risques post-opératoires ( chirurgie esthétique et répatrice )

La chirurgie plastique, réparatrice et esthétique s’étend à l’ensemble du corps humain, et s’applique à la peau et aux tissus sous-jacents dans des localisations aussi diverses que la face, le cuir chevelu, le cou, le tronc, les seins, la paroi abdominale, la main et les membres. La chirurgie plastique comprend deux secteurs d’activités: la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique, les deux aspects étant par essence liés et faisant appel à des techniques similaires. La chirurgie esthétique n’intervient que pour le bien-être physique et psychologique de la personne qui est concernée. L’intervention vise à modifier l’apparence physique  dans une perspective d’embellissement mais également dans le but de supprimer un complexe et de permettre une plus grande confiance en soi. La chirurgie esthétique n’est jamais indispensable d’un point de vue physique Il ne s’agit nullement de réparer un traumatisme physique, mais d’améliorer ou de perfectionner l’aspect physique, souvent parce qu’une personne ne sent pas bien dans sa peau. La chirurgie réparatrice vise essentiellement à « réparer » l’apparence physique en masquant le mieux possible un défaut ou une séquelle. Elle vise donc un résultat à caractère médical. C’est le cas notamment des reprises de cicatrices, des soins dispensés suite à une brûlure ou encore de la reconstruction mammaire après une mastectomie.

Risques et Complications après une chirurgie esthétique

Comme toute intervention chirurgicale, les actes de chirurgie esthétique du corps et du visage comportent des risques plus ou moins importants selon le type d’intervention :

  • complications liées à l’anesthésie, qu’elle soit générale, péridurale ou locale,
  • complications hémorragiques post-opératoires,
  • risques d’infection,
  • complications liées à une mauvaise cicatrisation.

Cependant, ces risques de complication sont rares et peuvent être limités en faisant appel pour une intervention de chirurgie esthétique à un chirurgien esthétique expérimenté opérant dans un environnement de pointe. Dans tous les cas, il convient pour le patient ou la patiente de bien respecter les consignes pré et post-opératoires données par le médecin pour favoriser la cicatrisation des plaies et la récupération. Outre les complications physiques liées à un acte de chirurgie esthétique, les patients se heurtent parfois après une opération à des effets psychologiques liés à l’intervention. Pour limiter les risques de complication, le docteur réalise avant toute intervention une consultation préopératoire lors de la laquelle il établit un bilan physique et psychologique du patient. De plus, chaque intervention nécessitant une anesthésie fait l’objet d’une consultation obligatoire par un anesthésiste de la clinique. A défaut de pouvoir supprimer tous les risques liés à une intervention de chirurgie esthétique, le plus grand soin est apporté à votre intervention pour éviter les complications pendant et après l’opération.

Risques et complications après une chirurgie réparatrice

Des interventions plus compliquées et moins fréquente peuvent être réalisées telles que le body lift par exemple qui traitera plusieurs parties du corps à la fois : l’abdomen, les hanches, mais aussi les cuisses (culotte de cheval) et les fesses. Certaines de ces interventions peuvent parfois être faites le même jour ou une par une si le chirurgien juge qu’il serait trop difficile pour la patiente de supporter plusieurs intervention le même jour. Il faudra parfois attendre 2 à 3 mois entre chaque opération.

Il faut savoir que classiquement, il va falloir minimum un an pour réaliser toutes ces interventions, que des retouches sont souvent nécessaires.
La perte d’élasticité de la peau est souvent vécue par les patientes comme une insuffisance de résultat. .
Malheureusement, la chirurgie ne redonne pas à la peau son élasticité.
Une bonne hygiène de vie, sport, alimentaire, arrêt du tabac seront des éléments essentiels pour un résultat optimal.
Dans certains cas, des séances de radiofréquence, lumière, électrostimulation, massage, et bien sûr une application de crème hydratante, seront des compléments à l’optimisation du résultat.

Les risques associés aux procédures de remodelage corporel sont semblables à ceux de toute autre chirurgie majeure. Les complications les plus fréquentes sont liées à la cicatrisation des plaies, y compris l’infection de la plaie.
Les patients ayant subi une grosse perte de poids ont souvent d’autres conditions médicales, liées à leur obésité précédente, y compris l’apnée du sommeil, l’hypertension et le diabète qui peuvent augmenter le risque de chirurgie.
Les suites opératoires nécessitent un suivi régulier et une complète information.
Assez souvent dans les suites opératoires il existe de la lymphorhée (accumulation de lymphe derrière la peau), une fatigue importante, des soins infirmiers pendant plusieurs semaines.
Toutes ces informations sont importantes à savoir avant de prendre la décision de se faire opérer.
Le risque de phlébite et embolie pulmonaire nécessite une prévention qui doit être suivie à la lettre.
La prescription d’héparine de bas poids moléculaire par piqure quotidienne, le port de bas de contention avant même l’intervention chirurgicale, et le lever précoce en post opératoire.

Subir une chirurgie esthétique n’est pas une simple visite au salon de beauté : il s’agit d’un acte médical. Comme tout acte médical, il comporte son lot de risques pour la santé. Si chaque type d’intervention (liposuccion, abdominoplastie, blépharoplastie, rhinoplastie, etc.) a ses risques spécifiques, globalement, les chirurgies esthétiques présentent les mêmes risques de complications et d’effets secondaires que n’importe quelle autre intervention chirurgicale.

Pas de commentaire

Poster un commentaire